Lephotoart : Architecture de la photographie

Lephotoart : Architecture de la photographie

Architecture de la photographie, un livre sur la relation entre la photographie d’art et l’architecture

Le volume, récemment publié, illustre la photographie d’art de Paolo Grassi mettant en évidence les points de contact avec l’architecture. Eléments structurels, fonctionnels et esthétiques identiques.

Le texte compare les langages photographique, artistique et architectural à partir des perspectives bibliographiques d’Umberto Eco, Le Corbusier, Pierre Restany.

La version papier est caractérisée par un graphisme qui équilibre le texte et les nombreuses photographies. Ce graphisme est seulement agréable dans le PDF E-book mais en raison de limitations techniques, il n’est pas utilisable dans les formats Epub et Mobi.

Le volume est idéalement destiné à un public allant des passionnés de photographie, aux amateurs de graphisme, aux collectionneurs d’art qui apprécieront la méthode de lecture sémantique des images photographiques proposée par l’auteur.

Tout au long d’une revue de photographies combinée à des textes en italien, le parcours photographique de l’artiste, débuté à la fin des années 70, est illustré dans ses développements allant de la recherche graphique à l’étude du corps en mouvement et de la lecture du paysage et des formes architecturales dans l’espace urbain.

Ample espace du livre est consacré aux travaux contemporains uniques du projet « Du feu et de l’eau » fait par l’impression manuelle en resin-pigmentype (dérivé de resinotipy), une technique qui permet de souligner l’essence et la matérialité et permet obtenir des spécimens uniques, non reproductibles.

Plus d’informations sur le site: http://www.lephotoart.com

Le livre peut être acheté dans toutes les librairies en ligne, y compris IBS, Amazon et La Feltrinelli.

Caractéristiques du livre :

  • Format 22×30 cm
  • Pages 164
  • Impression couleur sur papier glacé
  • ISBN 9788892696877 version imprimée
  • ISBN 9788827543672 version e-book
  • Prix de couverture édition imprimée € 35,00
  • Disponible en format E-Book PDF, Epub, Mobi au prix de € 12,99

Biographie de l’auteur

Maurizio Paolo Grassi est né en Toscane à Carrare en 1961. Dès son enfance, il a fréquenté les laboratoires de travail de marbre, où il a pu voir comment la sculpture est née que Michel-Ange a défini l’art « qui est fait par levare« . C’est au cours de cette période qu’il développe le concept de la photographie comme un processus de suppression du superflu.

Au milieu des années 1970, le 900 a commencé un voyage artistique qui utilise le langage photographique comme un outil de recherche lié aux thèmes graphiques du paysage et des gens.

Il est diplômé en architecture de l’Université de Florence en 1988 avec le professeur Alberto Breschi, avec une thèse sur l’archéologie industrielle. Dans les années qui suivirent, il travailla comme architecte et parallelment dans la recherche photographique, développant une série de thèmes artistiques dédiés à la lecture du paysage et à la couleur dans les villes.

En 2016, il a développé une nouvelle méthode d’impression photographique appelée « Resino-pigmentype ». En utilisant ce procédé, il crée des œuvres monochromes imprimées sur du papier aquarelle sensibilisé et traité manuellement, créant des effets surprenants et des impressions toujours différentes les unes des autres.

Plus d’informations sur le site: http://www.lephotoart.com/libro-fotografico/

Légendes des photos ci-jointes :

0 – Couverture du volume.

1- Balance 56×75 cm. Resino-pigmentype (Resinotype). Performance pendant l’impression (photo de couverture).

Avec un procédé unique, basé sur des éléments archétypaux et sur l’ancienne technique de resinotype, revue en termes écologiques, l’auteur, utilisant du pigment noir de carbone et de l’eau, interprète les signes de la réalité dans un chemin expressif.

Dans « Balance » deux architectures différentes interagissent entre elles dans une composition volumétrique plastique extraite du contexte.

Ce sentiment est créé par le jeu de lumière et d’ombre modélisé par le pinceau directement sur la surface de la feuille.

 2-  Balance 56×75 cm. Resino-pigmentype (resinotype) Travail monté et encadré avec une technique conservative réversible avec système sec..

3-4 – Grove 56×75 cm. Resino-pigmentype (resinotype) Un gros plan consiste en un ensemble de rainures verticales représentées par les colonnes d’une façade de tour et l’arrière-plan du sommet d’un autre gratte-ciel. Une lumière claire a amélioré les plans et les lignes de l’architecture. Les ombres vives et les parties brillantes se distinguent également par l’impression à l’aide de pigments en poudre de carbone noir.

 5 – Cathedrals.  56×75 cm. Resino-pigmentype (resinotype). “A l’occasion de la 40ème année de la construction du Beaubourg, j’ai voulu apporter ma contribution par une lecture photographique de la grande machine du centre de Paris.

Dans cette photographie que j’ai appelée « Cathédrales », j’ai voulu montrer comment la construction extrêmement sérielle et technologique créée par Renzo Piano et Richard Rogers a des affinités avec l’église gothique voisine de Saint Merry, située non loin de là.

Le Beaubourg, à l’instar de l’église gothique, est constitué d’éléments structuraux en série clairement déclarés en dehors du volume (les colonnes et les tiges d’acier pour le Beaubourg et les arches et les piliers en pierre pour l’église).

Le point de vue que j’ai choisi nous permet de croiser les deux formes anciennes et modernes.  Dans cette image, les deux architectures apparaissent comme un seul complexe architectural.

Avec l’impression en résine pigmentée, j’ai essayé de standardiser la texture en acier du Centre Pompidou avec celle en pierre de l’église.”

 6- Franco. 56×75 cm.  Un projet avec des sculptures dans des espaces abandonnés de l’archéologie industrielle. L’idée est venue après une visite à une section des Musées du Capitole à Rome, où des œuvres d’art de l’époque romaine ont été placées dans les locaux d’une centrale électrique au charbon qui n’était plus active.

L’archéologie industrielle fait partie de mon éducation culturelle puisque, dans les années 80, j’ai terminé ma thèse sur la récupération d’une ancienne briqueterie en Toscane.

M.R.M. Varese 04.01.2018

Contacts:

web:           www.lephotoart.com

mail:           info@lephotoart.com

phone:        +39 0585 027081

Envoyez un e-mail à info@lephotoart.com pour demander un livre d’évaluation PDF ou d’autres photos pour publication.

A propos de CommuniqPRESS

Edition et publication de communiqués de presse en ligne, et autres actualités des entreprises. Conseil en rédaction, rédaction SEO, communiqués de presse, livres blancs...