Investir au Vietnam. Les acteurs de la bourse vietnamienne

Investir au Vietnam. Les acteurs de la bourse vietnamienne

La bourse vietnamienne connaît un essor remarquable.

La bourse vietnamienne connaît un essor remarquable. Bon nombre d’experts estiment qu’il ne s’agit que du début d’un cycle de forte croissance et qu’investir au Vietnam pourrait s’avérer extrêmement lucratif. À ses débuts, la bourse du Vietnam ne représentait que 0.5% du produit intérieur brut. Seules quelques années plus tard, la situation est bien différente. Un véritable succès story pour une place boursière si jeune. La place boursière vietnamienne peut est décomposée en trois groupes : la bourse d’Hô Chi Minh, la bourse de Hanoï et la bourse des compagnies non cotées UPCOM. La bourse de Hanoï a une capitalisation boursière totale d’environ 8 milliards de dollars tandis que la bourse d’Hô Chi Minh est environ 10 fois plus grosse. Les bourses vietnamiennes sont toutes régulées par la State Securities Commission, organisation fondée il y a maintenant plus de 20 ans. On retrouve dans le marché boursier vietnamien les types d’acteurs traditionnels des marchés boursiers à savoir de puissantes entreprises locales, l’État, les banques et fonds d’investissements et enfin les particuliers.

L’État vietnamien

Le Vietnam reste un pays communiste, du moins sur le plan strictement politique. Le pays est dirigé par le Parti Communiste vietnamien. Le parti est présent à tous les niveaux de la société vietnamienne, et est un acteur majeur des bourses nationales. Le gouvernement a cependant, a l’image de la puissante Chine voisine, bien compris que le libéralisme économique était une condition clef du développement économique du pays. L’État cède ainsi, année après année, ses parts dans des grands groupes tels que Vinamilk ou Vietnam Dairy product JSC.

Les fonds d’investissements

Il existe plusieurs fonds d’investissements qui investissent au moins en partie dans le marché vietnamien. Il est possible de citer notamment Guggenheim Frontier Markets ETF dont le portefeuille global est constitué pour environ 10% d’actions vietnamiennes. Mais il en existe d’autres comme Vaneck Vecteurs Vietnam ETF (VNM), Columbia Beyond BRICs ETF ou encore ishares MSCI Frontier 100. Il est cependant intéressant et plutôt surprenant de constater que les performances de ces fonds se sont avérées plutôt décevantes au cours des dernières années.

Les puissantes entreprises locales

Vietinbank, la Banque d’industrie et du commerce du Vietnam, BIDV la Banque d’investissement et de développement du Vietnam, et la Banque du commerce extérieur du Vietnam Vietcombank font partie des plus grandes sociétés mondiales selon Forbes. La société Vinamilk, spécialisée dans les produits laitiers les a de même rejoints récemment.

Les particuliers

Les particuliers ne sont pas en reste, qu’il s’agisse de particuliers vietnamiens ou étrangers. En effet les progrès technologiques permettent d’affranchir les frontières et il est devenu relativement facile pour un investisseur non-vietnamien d’acquérir des actions directement au Vietnam. Ces dernières années ont vu l’arrivée sur le marché de nombreux investisseurs étrangers et des sociétés comme Anh Thomas Investment (www.anhthomas.com), qui se sont spécialisées dans l’aide de ce type d’investisseurs, parviennent à peser de plus en plus lourd sur le marché grâce l’importance cumulée de leurs actionnaires privés.